Film : Gone Girl – verdict

images

J’ai vu le film et je me suis basée sur les critères suivants pour en faire une critique :

* Le scénario : il reste parfaitement fidèle au livre du même nom. La première scène nous plonge le matin du 5ème anniversaire de mariage de Nick et Amy Dunne, un couple heureux, en apparences seulement. Il s’agit aussi du jour où Amy disparaît. Tout au long du film il y a un va-et-vient dans le temps, depuis leur rencontre lors d’une fête à New York, à la demande en mariage, au déménagement dans le Missouri. Ces flashbacks sont maîtrisés. La fin est comme celle du livre, dommage (!)

* La mise en scène, la réalisation : les scènes s’enchainent bien et sont bien ficelées. On reconnait la patte du maître Fincher dans les scènes où seule la musique fait comprendre ce qu’il se passe vraiment. Il y a quelques faux raccords, comme la scène où la jumelle de Nick, « Go » (Margo), entre chez lui par la porte d’entrée, harassée par la presse dehors, la ferme à clé et ressort en trombe quelques instants plus tard en ouvrant cette même porte sans la déverrouiller. Ou comme dans les premières scènes où Nick dort chez sa sœur, rentre chez lui et apparait au commissariat de police habillé de la même chemise. On se doute pourtant qu’il a pris, entre temps, une petite douche et qu’il a changé de vêtements.

* Le jeu des acteurs : le casting des personnages principaux est pour moi plutôt réussi, Ben Affleck est totalement crédible en mari coupable et en mari innocent – il joue sur les deux fronts avec habileté. Rosamund Pike est sublime, elle me rappelle vraiment le personnage d’Amy que je m’étais imaginée en lisant le livre : grande, blonde, élancée, rien qui cloche…en apparences. Petits bémols cependant au niveau des personnages, c’est le rôle de l’inspecteur Jim Gilpin qui n’a pas autant de profondeur que dans le livre. Je ne m’imaginais pas non plus le rôle d’Andie Hardy jouée par Emily Ratajkowski (la petite bombe du clip Blurred Lines de Robin Thicke) mais j’aurais plutôt vu une Emilia Clarcke (Game of Thrones).

* Les décors / costumes : Les décors de NY sont crédibles, ceux du Missouri laissent penser à un quartier résidentiel chic de la ville alors que dans le livre ils se retrouvent dans un quartier où des SDF sont présents. Ce côté là n’a pas vraiment eu sa place dans le scénario du film. Les choix vestimentaires sont adaptés aux personnages, simples mais efficaces.

* La bande son : je n’ai pas remarqué de chansons spécifiques à part les morceaux composés pour le film.

>> Verdict : très plaisant à regarder (pour le jeu des acteurs et la réalisation de David Fincher), mais je suis déçue du « ending », pour une fois que j’aurais préféré voir le réalisateur se lâcher et nous offrir une fin différente de celle du livre (qui ne me plaisait pas et que je ne trouvais pas crédible)…

Distributeur : 20th Century Fox / http://www.foxmovies.com/movies/gone-girl