Expo : Garry Winogrand au Jeu de Paume

©MartiniShakenNotStirred. Tous droits réservés

©MartiniShakenNotStirred. Tous droits réservés

Le musée du Jeu de Paume expose pour la première fois l’œuvre de Garry Winogrand, photographe américain (1928-1984) qui aimait les scènes de rue et surtout qui aimait les photographier. Comme il le disait lui-même, il prenait des photos non pas pour changer la vue des gens sur les choses ou les immortaliser mais pour voir comment ces choses qu’il voyait se retrouveraient sur papier. Une fois qu’il prenait ses photos, il n’allait pas parler aux gens ni essayait de sympathiser avec eux ou bien savoir ce qu’ils étaient devenus. Il s’en fichait complètement. Au moins un artiste qui a le mérite d’être honnête et vrai dans son discours – vous pouvez visionner sa prestation filmée sur grand écran au cours de l’expo (premier niveau). Ses photos en noir et blanc ne sont pas les plus extraordinaires qui soient, ni les plus médiatisées ou les plus reconnaissables mais elles expriment toutes un côté de sa personnalité. C’était un monsieur qui avait un certain humour que j’ai pu retrouver dans quelques clichés. L’expo est sur deux niveaux. Au premier se trouve une sélection de photos prises à New York essentiellement, dans les années 60, puis au second niveau on y découvre des clichés de Los Angeles, San Francisco et du Texas. Il disait qu’il n’aimait pas vraiment San Francisco. Pour lui, les gens de SF se donnaient du mal pour devenir aussi cultivés que les gens de New York qui, eux, l’étaient sans effort (effortless).

La rétrospective de Garry Winogrand / Inventer le possible reste à l’affiche jusqu’au 8 février 2015. À ne pas manquer.

©MartiniShakenNotStirred. Tous droits réservés

©MartiniShakenNotStirred. Tous droits réservés

Jeu de Paume : 1 Place de la Concorde, 75008 Paris
Tél : 01 47 03 12 50 / www.jeudepaume.org/

PetitJournal_GarryWinogrand

Publicités