Rencontre culinaire : Le Prolongement du Geste – Laurent Dupont

En amont de ma rencontre avec Laurent Dupont, photographe à Paris, je me suis plongée dans son premier livre, Le prolongement du Geste afin de découvrir et comprendre le choix « d’outils de chefs » de celles et ceux qu’il a rencontrés.

Le prolongement du Geste, c’est 46 chefs réunis dans un même livre, 46 objets fétiches, outils de travail, « outils de chefs ». Parmi eux, le pinceau, le couteau, la vrille ou la sonde, évoqués au travers de témoignages précieux de chefs.

Laurent Dupont - Le Prolongement du Geste / séance de dédicaces au BHV-Le Marais 6/12/2014 ©MartiniShakenNotStirred. Tous droits réservés

Laurent Dupont – Le Prolongement du Geste / séance de dédicaces au BHV-Marais 6/12/2014 ©MartiniShakenNotStirred. Tous droits réservés



Martini : Le prolongement du geste est votre premier livre. Comment vous sentez-vous depuis sa sortie ? (En vente depuis le 15 octobre 2014)

Laurent Dupont : Très bien… Ce fut un long travail, très personnel, qui vit maintenant sa vie par lui-même. Je suis très touché de l’accueil qui lui a été fait. Les chefs que j’ai rencontrés m’ont tous dit que c’était un besoin, pour eux, de revenir à la base de leur métier, d’exprimer autre chose, différemment. Je crois que les amoureux de cuisine avaient eux aussi besoin d’un nouveau regard sur le domaine.

Pouvez-vous nous parler de votre livre ? Votre inspiration à le réaliser ? À qui s’adresse-t-il ?

Laurent Dupont : Comme je disais juste à l’instant, le livre s’adresse aux passionnés de cuisine, aux amateurs de beaux objets et de savoir-faire. C’est avant tout un livre de passions et de rencontres, d’échanges. J’avais moi-même envie de tout cela.

Comment se sont passées vos rencontres avec les chefs ? Avez-vous un chef préféré ?

Laurent Dupont : Difficile de répondre à cette question ! J’ai de beaux souvenirs avec chacun d’entre eux ! A chaque rencontre, j’ai appris quelque chose, parfois goûté leur cuisine et partagé leur table, avant le service… Ce sont des moments privilégiés.

Quel message souhaitez-vous faire passer à travers votre livre ?

Laurent Dupont : Très certainement que la passion est un moteur essentiel dans la vie. Et qu’il faut oser les choses.

Travaillez-vous aujourd’hui sur un nouveau projet ?

Laurent Dupont : Il y a quelques autres livres et projets en cours de réflexion, oui, mais je consacre ces prochains mois essentiellement à la réalisation d’expositions des tirages issus du livre. Une première exposition se déroule à Pascade chez Alexandre Bourdas, à Paris, jusqu’à fin janvier. D’autres viendront par la suite. Une belle manière de faire vivre le livre !

Enfin, pouvez-vous nous indiquer le top 3 de vos plats préférés, le top 3 de vos restaurants préférés à Paris et le top 3 de vos rêves culinaires ?

Laurent Dupont : Là encore, la question est douloureuse !!! Pour les plats, un filet de féra à la crème d’oseille vanille chez Jean Sulpice, un consommé de pomme granny smith chez Anne-Sophie Pic, un dos de cabillaud à la cuisson sublime chez Alexandre Couillon… Pour les restaurants parisiens, Septime, Nanashi, Thoumieux… Quant aux rêves… Je les garde secrets… ^^



À propos de l’auteur : Né en 1977, diplômé d’ICART-PHOTO en 2000 et titulaire d’un DEA en Histoire de la Photographie, Laurent Dupont vit et travaille à Paris.

Son travail, réalisé exclusivement en noir et blanc argentique, s’évertue selon les termes de Jacques Brunius (1938) à « montrer ce que l’œil ne voit pas ; montrer ce que voit l’œil, mais autrement. »* Tout est réuni au moment de la prise de vue pour qu’il n’y ait ni retouche, ni recadrage.

Derrière une esthétique soignée, ses sculptures, natures (vivantes plutôt que mortes), paysages ou portraits dégagent une poésie baroque et sophistiquée, un sens du mystère (dévoilé ?) qui amène le spectateur vers une autre forme visible et sensible du monde où l’ombre joue avec la lumière pour mieux se laisser pénétrer par elle, et où le hasard a lui aussi sa place.

*cité par Edouard Jaguer dans son ouvrage Les Mystères de la Chambre Noire, Flammarion, Paris, 1982.


Site web : http://www.laurentdupont.com/

Contact : contact@laurentdupont.com

Page Facebook : https://www.facebook.com/laurentdupontphotographies

Publicités