Films : The Riot Club / Horrible Bosses 2

The Riot Club ©MartiniShakenNotStirred. Tous droits réservés

Max Irons dans The Riot Club © Paramount Pictures

Dans The Riot Club, on a les yeux qui piquent et on se les rince : non pas pour les scènes indécentes et méprisables (d’ailleurs, bravo à Laura Wade, la scénariste, pour le réalisme, c’est malheureusement et vraiment ce qui se passe en Angleterre de nos jours) mais pour le casting de ces jeunes hommes : Sam Claflin (The Hunger Games), Douglas Booth (Noah), Ben Schnetzer (Pride), Sam Reid (Serena), et Max Irons (The Host), fils de Jeremy, dont le personnage est gentil dans le film. Des canons je vous dis. La relève des Brad Pitt, Ben Affleck et autres est assurée … le film reste bon et maîtrisé grâce au scénario solide, aux dialogues arrogants et criants de vérité, bien interprétés.

Horrible Bosses 2 ©MartiniShakenNotStirred. Tous droits réservés

Horrible Bosses 2 © Warner Bros

Horrible Bosses 2, la suite de … Bon, voilà, l’humour américain qui ne vole pas forcément très haut, les scènes improbables et les dialogues potaches. Le film s’en sort bien grâce au casting efficace : on reprend les 3 mêmes (Jason Bateman, Jason Sudeikis et Charlie Day) et on y ajoute : Chris Pine, Christoph Waltz, Kevin Spacey, Jennifer Aniston et Jamie Foxx. Mais ce qui est pour moi le plus Horrible dans ce film, c’est la voix insupportable de Dale (Charlie Day) … bouh !

Bande annonce de The Riot Club // Distributeur : Paramount Pictures

Bande annonce de Horrible Bosses 2 // Distributeur : Warner Bros

Publicités