Film : Still Alice

© Youtube

© Youtube

Joli film émouvant sur la découverte, assez jeune, des premiers symptômes d’Alzheimer. Rôle très bien interprété par Julianne Moore, qui a d’ailleurs reçu la statuette de la meilleure actrice lors de la dernière cérémonie des Oscars.

Réalisé par Richard Glatzer et Wash Westmoreland, Still Alice est tiré du roman éponyme de Lisa Genova.

Synopsis : Dans sa vie privée, elle est heureuse en ménage et mère de trois enfants aujourd’hui adultes. Dans sa vie publique, elle est une linguiste renommée. Tout sourit à Alice Howland, jusqu’au jour où elle commence à oublier ses mots… Réussira-t-elle, avec sa famille, à surmonter l’épreuve de la maladie d’Alzheimer ?

“I am not suffering. I am struggling, struggling to be a part of things, to stay connected to who I once was. So live in the moment I tell myself. It’s really all I can do. Live in the moment.” – Alice Howland

L’histoire a déjà été exploitée dans de nombreux films mais là où ce film réussit, c’est lorsqu’il nous plonge directement dans la tête d’Alice, ses angoisses progressives, ses résolutions, l’évolution de la maladie, son emprise sur elle, les questions qu’elle se pose et celles qu’elle ne peut plus se poser et auxquelles elle ne peut plus répondre. Le fait de savoir, en plus, que son cas rarissime est dû à la génétique, complique forcément les choses, notamment sa relation avec sa famille.

À noter que l’un des réalisateurs, Richard Glatzer, est récemment décédé de la maladie de Charcot.

Bande annonce de Still Alice // Distributeur : Sony Pictures Classics

Publicités