Interview : Bota Bota, spa-sur-l’eau à Montréal

© Shawn K. Benet

© Shawn K. Benet

La dernière fois que je suis allée à Montréal ce spa n’existait pas (encore). Une amie de longue date m’en a parlé et m’a dit que c’était « THE place to go » quand on est à Montréal. Je ne manquerai pas de tester ce lieu de détente lors de ma prochaine visite. En attendant, je remercie sa Directrice d’avoir bien voulu répondre à mes questions.



© Bota Bota

© Bota Bota

Martini : Comment êtes-vous arrivée à créer votre spa ? Depuis combien de temps Bota Bota existe ?

Bota Bota, spa-sur-l’eau : C’est en 2008 que nous avons pris la décision d’ouvrir un endroit de détente à Montréal. Amoureuse de tout ce qui touche au fleuve et à l’eau, nous avons décidé, de pair avec SidLee architecture, de restaurer un ancien traversier afin d’y construire le lieu d’évasion rêvé, qui permettrait à la fois d’offrir le calme du fleuve et les murmures de la ville à ses visiteurs. Après deux ans et demi de réflexion, d’efforts et de travaux, c’est en décembre 2010 que le Bota Bota, spa-sur-l’eau a finalement ouvert ses portes au public !

En quoi Bota Bota se démarque des autres spas de Montréal ? 

Le Bota Bota n’est pas seulement un spa. C’est un lieu de détente aux abords de la ville. Son emplacement, sur l’eau et dans le Vieux-Port de Montréal, lui confère un attrait unique. C’est un lieu où les visiteurs peuvent s’évader de la ville tout en y restant. Ils peuvent profiter d’un moment de détente et de bien-être près de l’eau avec une vue spectaculaire sur la ville et sur le fleuve St-Laurent. Grâce à son concept unique, Bota Bota est devenu un attrait touristique incontournable du Vieux-Montréal. De plus, le restaurant qui s’y trouve propose une carte élaborée et exécutée par l’Auberge St-Gabriel, une institution à Montréal.

© Bota Bota

© Bota Bota

Y a-t-il une prestation que vous souhaitez mettre plus particulièrement en avant dans les semaines à venir ? 

Le spa a récemment renouvelé sa gamme de soins, et propose entre autres un soin particulier pour la future maman. Avec la fête des Mères qui arrive, c’est une belle occasion d’offrir un soin en cadeau ou de les essayer lors d’une visite mère-fille.
Le forfait «Baptême marin» comprend deux visites ; prénatale et postnatale. La visite prénatale est composée d’un accès au circuit d’eaux et d’un massage de 60 minutes au choix à l’huile d’abricot excellente pour assouplir et maintenir l’élasticité de la peau. La visite postnatale est un atelier de massage pour bébé de 60 minutes avec un massothérapeute. Offert en matinée du lundi au jeudi, l’atelier enseigne à la nouvelle maman des techniques de massage qui stimulent le système immunitaire en fonction des besoins du tout petit (coliques, digestion, stress).
Le soin Figure de Proue d’Éminence est très populaire. Fait à base de produits organiques gorgés de jus, de pulpe, de graines et d’herbes et issu d’une agriculture biologique sans produits chimiques ni parabènes ajoutés, ce soin du visage est personnalisé selon le type de peau. 90$ soin de 60 minutes.
Finalement, le Massage Kobido est un massage facial reconnu pour stimuler la circulation énergétique et libérer les tensions musculaires du visage et du cou. Connu pour combattre les rides, ce soin est également efficace contre le stress, les maux de tête, l’insomnie, la fatigue et les douleurs oculaires. 145$ pour 90 minutes.

© Bota Bota

© Bota Bota

Pour vous le bien-être est-il un réel besoin ou juste un mode de vie ? À quoi l’associeriez-vous ? 

Le bien-être est un besoin vital qui s’invite de lui-même dans mon style de vie. Je fais du sport, je m’alimente principalement de produits frais et non transformés et je ressens aussi le besoin d’apaiser mon corps avec des soins, des massages et des moments de détente. Le bien-être est un état, une façon de voir et de vivre sa vie en priorisant notre santé.

© Bota Bota

© Bota Bota

À quoi ressemble votre quotidien à Montréal ? On parle de sa qualité de vie indéniable – êtes-vous d’accord et pourquoi ? 

J’habite dans le Vieux-Montréal, à quelques minutes de marche du Bota Bota et à deux pas des restaurants, des boutiques et du centre-ville. J’ai besoin du contact avec l’eau et, pour moi, le Vieux-Port est l’un des plus beaux endroits de la ville, surtout lorsqu’il est mis en valeur. Plusieurs événements s’y tiennent, été comme hiver. Montréal est un endroit où il fait bon vivre, où l’on trouve de tout pour tout le monde. L’offre alimentaire et culturelle est variée, de grande qualité et saura plaire aux plus difficiles ! On y retrouve tous les aspects d’une grande ville (restaurants, boutiques, activités culturelles, etc.) en plus de pouvoir s’y ressourcer dans l’un de ses nombreux espaces verts.

Avez-vous des projets futurs concernant votre structure ?

Oui tout à fait. Nous effectuons présentement des travaux sur le quai auquel Bota Bota est amarré. Une fois les travaux de transformation complétés, qui se sont déroulés sur une année, proposera un nouveau bassin extérieur de 25 mètres (90 pieds) d’une capacité de 100 personnes, comprenant une piscine, un bain chaud, un bain froid. Un bain vapeur, des espaces de détente et une plate-forme de yoga ajouteront à l’expérience. Un sauna viendra compléter l’offre dans une phase ultérieure. Ces nouvelles installations, construites à l’aide de conteneurs récupérés et selon les meilleures pratiques de développement durable et d’efficacité énergétique, seront ouvertes à l’année, et permettront aux clients de passer du temps au jardin, pour vivre une expérience de circuit d’eaux renouvelée.

Quels sont les aspects de votre métier qui vous plaisent le plus ?

La gestion quotidienne d’un spa est remplie de challenges intéressants : ce qui me motive le plus, c’est d’entretenir avec le personnel de service à la clientèle et des soins une relation de confiance. Rien ne me fait plus plaisir que de croiser des clients comblés à leur sortie, et qui ont été charmés par notre personnel. Pour moi, c’est la plus belle récompense que je peux trouver à mes longues journées de travail. Nous sommes dans un secteur hautement compétitif et nous devons constamment améliorer notre offre, à nous adapter et à aller au-delà des attentes des clients.

© Bota Bota

© Bota Bota

Pouvez-vous partager vos adresses préférées à Montréal (restaurants, galeries, shopping) ?

Mon coup de cœur resto de la dernière année est sans contredit le restaurant Orange-Rouge, situé dans le quartier chinois, à quelques pas de chez moi. Convivial, accueillant, on y sert une cuisine à saveur asiatique avec un accent moderne : inspiré, délicieux et réconfortant. On attend avec impatience l’ouverture de leur nouvelle terrasse dans les prochaines semaines. Côté shopping, je suis une grande fan de mode québécoise : je fréquente des boutiques locales dans le Vieux-Montréal, comme Espace Pepin qui sélectionne des designers d’ici et d’ailleurs avec soin.


Bota Bota, spa-sur-l’eau : C.P. 296, Succursale Place d’Armes – Montréal, QC, H2Y 3G7 / Tél : 514-284-0333 // Page Facebook