Film : Dans les forêts de Sibérie

Raphaël Personnaz est un acteur courageux,
Safy Nebbou est un réalisateur courageux.

Le film est tiré du récit autobiographique du même nom de Sylvain Tesson.
C’est drôle, quand on frôle le burn out, qu’on se cherche, qu’on ne se sent pas bien dans sa vie actuelle, que l’on a besoin de voir autre chose, certains changent simplement de ville ou partent faire une retraite de yoga en Inde, et d’autres partent à l’aventure, à la recherche de la paix, de calme, de solitude, loin loin loin.

Teddy, le personnage principal, fait partie de cette deuxième catégorie mais à un niveau extrême quand même car se retrouver au milieu de nulle part, près de l’immense lac Baïkal en Sibérie pendant un an, sans compagnie, sans rien autour…pas mal !

Rien ne vaut la solitude. Pour être parfaitement heureux il me manque quelqu’un à qui l’expliquer – Sylvain Tesson

Je n’ai malheureusement pas lu le livre mais je peux vous dire que le film met déjà bien en valeur le ressenti des personnages principaux, la douleur de Teddy face au froid, sa quête de tranquillité, sa solitude, sa façon d’appréhender la nature. Raphaël Personnaz est donc un acteur courageux, ayant bravé les conditions extrêmes qu’offre un environnement hostile en Russie. Lorsque l’un rêve d’une vie civilisée auprès de sa famille, l’autre la fuit et ne pense qu’à sa liberté.

À voir !

 

Publicités